Un joli mariage juif

Salomé et Jérémy  se sont unis Dimanche après-midi sur le campus de l’école Polytechnique : sans doute la première ‘houppa ( mariage juif) de l’histoire célébrée dans l’enceinte  de l’établissement. Trois jours plus tôt, les jeunes mariés s’étaient dit « oui » à la Mairie du XVème arrondissement de Paris, vêtus du Grand Uniforme de l’Ecole Polytechnique (dont les deux éléments les plus connus sont le bicorne et  l’épée appelée « tangente »).

photographe mariage paris
A la mairie

mariage a Paris

 

mariage polytechnicien
la haie d’honneur

 

mariage polytechnique
Après la haie d’honneur…. on se lâche

 

mariage polytechnique
en route vers la maison

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif photographe mariage juif

 

photographe mariage juif photographe mariage juif

 

photographe mariage juif

 

photographe mariage juif photographe mariage juif

 

Photographe mariage juif- Etienne Heymann -54

 

Photographehouppa- Etienne Heymann -56

 

Photographe mariage juif- Etienne Heymann -60

 

Photographe houppa- Etienne Heymann -70
photographe mariage juif photographe mariage juif
photographe mariage juif photographe mariage juif
photographe mariage juif Photographe mariage juif- Etienne Heymann -96
Photographe houppa- Etienne Heymann -97
Photographe mariage juif- Etienne Heymann -98
Photographe mariage Nancy- Etienne Heymann -105
photographe mariage juif
photographe mariage juif photographe mariage juif
photographe mariage juif photographe mariage juif
photographe mariage juif photographe mariage juif
photographe mariage juif
photographe mariage juif
photographe mariage juif
photographe mariage juif photographe mariage juif

 

La cérémonie de mariage  a commencé en début d’après midi sous la Houppa traditionnelle. Elément essentiel à toute cérémonie juive, c’est un dais composé d’un drap ou d’une étoffe soutenu par quatre piliers. Elle symbolise l’image du foyer que le jeune couple s’engage à construire et pérenniser. Le mariage juif est composé de plusieurs étapes : La première est la lecture des bénédictions par le rabbin puis par le partage d’un verre de vin . L’époux passe alors un anneau rond et doré au niveau de la dernière phalange de la femme puis l’acte de mariage est parcouru puis signé par le couple et les deux témoins (à l’instar d’un mariage chrétien). La cérémonie se termine enfin par la célèbre étape du bris de verre : Le marié casse avec son pied un verre posé au sol.

 

Le rabbin qui a célébré l’union des deux jeunes mariés  était Haïm Korsia.Aumônier général israélite des Armées et de l’École polytechnique, il est également Administrateur du Souvenir Français et un des représentants les plus éminents du judaïsme en France.

 

Au terme des bénédictions lues par le grand rabbin Haïm Korsia et au moment de passer l’anneau à l’index de son épouse, c’est avec beaucoup d’humour que Jérémy a rappelé la formation scientifique et technologique d’excellence qu’il a reçue. C’est, en effet, attaché à un drone (petit avion télécommandé extrêmement léger, historiquement utilisé par l’Armée pour des missions de reconnaissance et surveillance à haute altitude) piloté par lui-même que le bijou a fait son apparition.

 

Le grand rabbin Korsia, lui-même, a plaisanté sur la relation très fusionnelle des époux et  leur amour n’a pas manqué de toucher toute l’assistance notamment au terme de l’étape du bris de verre : Submergés par l’émotion, les jeunes mariés se sont tombés dans les bras l’un de l’autre.

 

Les danses et la fête ont commencé dès la fin du mariage religieux. Elles se sont poursuivies jusqu’à la fin de l’après-midi et tous les invités ont célébré avec beaucoup de joie, l’union nouvelle de Salomé et Jérémy .

Naturellement pour me rendre à Palaiseau, j’avais pris ma voiture depuis Nancy où je réside;  comme bien souvent pour ce type de cérémonie je voyage inlassablement en France et même souvent plus loin pour les besoins de la cause.

note: L’Ecole Polytechnique de Paris a été fondée en 1794 et se nommait à l’époque « Ecole Centrale des Travaux Publics ». Elle délivre une formation pluridisciplinaire aux élèves autours des matières suivantes : la biologie, l’économie, la chimie, l’informatique, les humanités et sciences sociales, les mathématiques théoriques et appliquées, les langues et cultures, la mécanique et la physique. Cet enseignement est complété par une formation humaine et militaire.

 Célèbre pour l’excellence académique qu’elle cultive, l’Ecole Polytechnique a récemment prouvé qu’outre la rigueur militaire qui la caractérise, elle reste un établissement humain où de belles histoires se créent et se concrétisent.

 

 

Leave A

Comment

Photographe Michel
lundi 6 janvier 2014
J'aime beaucoup la photo de la mariée avec le voile au vent et celle qu'on peut voir les rayons du soleil transpercer les nuages. Bravo!
Répondre
Salomé Hemmo
dimanche 29 décembre 2013
Un grand merci à toi Etienne, pour cet article, ainsi que pour tout le reste! Nous sommes restés sans voix en regardant l'album de mariage... Exceptionnel, à l'image de son réalisateur! Encore merci, et à très bientôt pour de prochaines occasions... :)
Répondre